La Bienheureuse Marie Rivier, est la fondatrice des Sœurs de la Présentation de Marie à Thuyets.

 

Marie Rivier est née le 19 décembre 1768, à Montpezat, en Ardèche. Fin avril 1770, à l'âge de seize mois, elle fait une chute qui la laisse infirme. Sa mère, femme de grande foi, la porte devant la statue de Notre-Dame de Pitié. Bientôt la petite fille qui regarde prier sa maman acquiert la certitude inébranlable : "La Sainte Vierge me guérira !" Laissée seule aux pieds de Marie tenant son enfant mort dans ses bras, elle contemple. Ce mystère d'amour fou s'imprime dans son cœur.

 

Miracle ! Le 8 septembre 1774, Marie se met soudain à marcher. Ces quatre ans de "scolarité" auprès de Marie marqueront à jamais la vie de Marie Rivier.

 

A l'âge de dix-huit ans Marie Rivier se donne sans compter à l'évangélisation et au soin des pauvres. Elle ouvre une école malgré les réticences de son curé. A cette époque, la Révolution et la Terreur règnent et tout acte religieux devient suspect. Marie Rivier convoque en secret les assemblées du dimanche. Très prudente, elle reste l'apôtre au cœur de feu malgré tout ! En 1794, le bourg de Thueyts l'appelle et elle répond. Bientôt quatre jeunes filles la rejoignent et se laissent gagner par le feu de l'Evangile.

 

A l'heure où tous les couvents se ferment, Marie Rivier va ouvrir le sien. Le 21 novembre 1796, jour de la fête de la Présentation de Marie au Temple, Marie Rivier et ses quatre compagnes se consacrent à Dieu. La nouvelle communauté des Sœurs de la Présentation de Marie vit dans le plus complet dénuement et, en dépit de cela, grandit très rapidement.

 

Pour Marie Rivier et ses filles, l'éducation chrétienne de la jeunesse est et restera une priorité. Cependant, l'éducation de la foi s'étend aussi aux adultes. Les pauvres sont privilégiés ; le premier orphelinat s'ouvre le 21 novembre 1814. Et même si les Soeurs vivent pauvrement, l'accueil des plus pauvres est sacré

 

Marie Rivier, infirme, de santé fragile, demeure familière de la souffrance. Cependant, rien n'arrête son ardeur apostolique. Au passage, les curés lui demandent parfois d'exhorter leurs paroissiens, de réunir les femmes et les jeunes filles pour ranimer leur ferveur. Marie Rivier parle avec une clarté, une énergie, une onction qui touchent les cœurs. Une force intérieure la soutient et elle s'écrie : "Ou faire connaître Jésus Christ ou mourir !" Lorsqu'elle meurt, le 3 février 1838, cette apôtre au cœur de feu a fondé 141 maisons, reçu plus de 350 sœurs pour continuer son œuvre.

 

Sa parole prophétique: "Mes filles traverseront les mers" va bientôt se réaliser.

 

La première fondation hors de l'Europe a lieu dès 1853, à Marieville, au Québec.

 

Puis en 1873, les Sœurs s'établissent aux Etats-Unis, à Glens Falls, New York. A partir de 1886, les fondations se succèdent rapidement. Aujourd'hui, les Sœurs de la Présentation de Marie œuvrent dans dix-huit pays du monde: Canada (St. Hyacinthe, Montreal, Sherbrooke, Prince Albert), Etats-Unis, Pérou, Brésil et Equateur. Aux Etats-Unis nous avons deux Provinces - Manchester, New Hampshire and Methuen, Massachusetts. Autres locations France, Suisse, Angleterre, Espagne, Italie, Madère, Portugal, Mozambique, Japon, Philippines, Sénégal, Gambie, Irlande et Cameroon.

 

L'administration générale de la Congrégation est à Castelgandolfo (Rome), Italie.

 

 

NOS CONVICTIONS

 

NOS CONVICTIONS SONT CELLES DU PAPE JEAN FRANÇOIS